Etudier

Étudiants dans un atelier et travaillant sur un ordinateur.

Plusieurs dispositifs sont proposés aux jeunes collégiens pour mener à bien leur scolarité. Des associations du territoires offrent également un accompagnement pour étudier dans les meilleures conditions.

Plusieurs dispositifs à Suresnes offrent un accompagnement, selon son niveau scolaire et ses besoins.

La Courte Echelle

Soutien scolaire et aide morale pour les enfants suresnois jusqu’à la terminale, aide collective aux devoirs du jusqu’à la 5e et rattrapage scolaire pendant les vacances.
Le service est réservé aux jeunes Suresnois et est gratuit.

Trois formules sont proposées :

  • un suivi individualisé pour une séance une fois par semaine ;
  • des cours en groupe (10-12 élèves) qui se déroulent tous les soirs ;
  • des stages de remise à niveau sont proposés pendant les vacances scolaires à compter de deux heures par jour, pendant 5 jours.

Place Jean Masaryck
Stéphanie Mancardi
Tel : 01 45 06 78 24
courte-echelle92@orange.fr

L’association recherche des bénévoles. Elle est ouverte à tous à condition de pouvoir offrir ses services au moins un soir par semaine.

Epheta jeunesse amitié

Lutte contre l’exclusion sociale et scolaire. Interventions auprès d’enfants et d’adolescents souffrant de difficultés psychologiques risquant d’entraîner handicap et marginalisation.

10 villa des Marronniers
92000 Nanterre
Tel : 01 41 38 02 73

Le stage est une étape obligatoire de la scolarité notamment en troisième et en première. Il devient nécessaire dans le supérieur pour faire ses débuts dans le monde du travail.

Où s’adresser ? À Qui ?

En 3e, 1re et dans le supérieur, vous aurez l’occasion, parfois l’obligation, de faire un stage. Ce sont des moments importants pour avoir un aperçu du monde du travail. Ils valoriseront l’expérience et aideront l’élèves à peaufiner son projet professionnel.

Le SIJ accompagne les élèves et étudiants dans la rédaction du CV ou de la lettre de motivation. Ils peuvent aussi aider dans la méthodologie de recherche d’entreprise. Ils disposent d’une large documentation, de guides pratiques et de toutes les conditions nécessaires pour effectuer ses recherches dans les meilleures conditions.
En savoir plus

Les démarches

S’il n’y a pas de recette magique pour trouver un stage, les premières choses à faire pour commencer sont :

  • déposer des candidatures dans toute entreprise susceptible de correspondre à son projet professionnel. Cela signifie que même si on pense que sa candidature risque de ne pas être retenue, il faut tout de même tenter sa chance.
  • soigner sa lettre de motivation. La lettre de motivation éclaire le recruteur sur la personne, ses projets, etc. Elle est donc décisive. De même, le CV doit être propre, lisible et complet.
  • regarder autour de soi, il y a peut-être des personnes qui peuvent vous aider, vous donner des contacts. Il faut prendre toutes les initiatives nécessaires pour approcher les entreprises : par exemple, les forums Jobs d’été sont un bon tremplin.

Faire un stage à la Mairie

Vous avez un stage à réaliser et vous souhaitez le faire dans un service de la Mairie ? Attention, il y a quelques règles à respecter, petit mémo.
La candidature pour faire un stage est très importante. C’est pourquoi elle doit être prise au sérieux par le candidat et venir de lui. C’est une démarche personnelle où les parents ne doivent pas intervenir ou seulement à titre de conseil.

On s’y prend à l’avance

La plupart des demandes de stage émane de jeunes Suresnois mais les courriers arrivent souvent hors délai.
Il faut envoyer sa demande au moins un mois avant le début du stage. Quelque soit le service où vous souhaitez faire votre stage, il faut adresser votre demande au service des Ressources humaines car toutes les demandes y sont centralisées.

On fait sa demande en ligne, c’est plus simple et plus directe

La Ville dispose d’un site dédié au recrutement.
Par le biais de l’onglet « stage », vous pouvez proposer votre candidature en ligne.

On peaufine sa candidature

Chercher un stage est une des premières étapes de l’entrée dans le monde professionnel, il ne faut pas la sous-estimer.
Vous devez faire parvenir une lettre de motivation ainsi qu’un CV (même si vous n’avez aucune expérience professionnelle).

La lettre de motivation

Elle doit comporter au minimum les dates du stage et le type d’activité recherché. Vous pouvez aussi indiquer le service dans lequel vous aimeriez être accueilli : par exemple la médiathèque ou une crèche.
Il est préférable d’indiquer aussi la raison pour laquelle vous souhaitez effectuer votre stage à tel endroit : un projet professionnel précis, un lien avec un domaine étudié, un centre d’intérêt personnel, un stage déjà effectué dans ce domaine…
Enfin, il est conseillé d’indiquer un deuxième service dans lequel vous pourriez faire votre stage, au cas où le premier choix serait impossible.

Le CV

N’oubliez pas d’y indiquer vos coordonnées : adresse, numéro de téléphone, courriel…
Le CV doit être personnalisé. Les compétences et centres d’intérêt, en lien avec votre demande, doivent y figurer. Détaillez-le au maximum, n’indiquez pas simplement dans vos centres d’intérêt « lectures » ou « musique » mais ce que vous aimez lire et écouter en particulier.

Une fois la demande transmise

Lorsqu’un service reçoit 50 demandes et ne peut recevoir que 5 stagiaires à la même période (c’est le cas de le médiathèque), la sélection est faite sur la date de réception de la demande.
C’est aussi la raison pour laquelle vous devez vraiment vous impliquer dans votre demande de stage. Une lettre vraiment motivée et un projet concret auront toujours plus de poids auprès des recruteurs.
Attention, faire un stage à la Mairie n’est pas un droit acquis, en plus de veiller à appliquer tous les conseils ci-dessus, il est vivement conseiller de multiplier les candidatures dans d’autres entreprises en parallèle.

Lieux d’écoute, de conseil et d’information, les Centres d’informations et d’orientation (CIO) sont des services publics gratuits de l’Éducation nationale accessibles à tous les publics, jeunes et adultes.
Ils sont ouverts toute l’année, y compris pendant presque tous les petits congés scolaires (consulter le site du CIO).

Que pouvez-vous trouver au CIO ?

  • une documentation diversifiée en libre accès : brochures, revues, fiches, cédéroms, ou connexion  internet, pour vous informer sur les études, les options, les diplômes et les métiers ;
  • un entretien personnalisé avec un(e) Psychologue de l’Éducation Nationale (ex conseiller d’orientation psychologue) sur rendez-vous.
  • un bilan personnalisé dans le cadre d’une réflexion sur votre orientation : passation de questionnaires d’intérêts ou de logiciels d’aide à l’orientation possible suite à un premier entretien.

Quel est le rôle du CIO dans la ville ?

Le CIO est  un observatoire du fonctionnement de l’orientation sur son secteur : il élabore et publie des études statistiques sur l’orientation et participe à la formation des professeurs.

L’équipe du CIO travaille en étroite collaboration avec toutes les structures à votre service : établissements du second degré et du supérieur (lycées et universités), commissions d’admission dans l’enseignement spécialisé du premier et du second degré, réseau public d’insertion des jeunes, organismes de santé et du secteur social (CMPP, centres sociaux, tribunaux).

Le CIO participe au partenariat local, avec : la mairie, la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), les associations de parents d’élèves, les milieux professionnels.  Ainsi, il s’associe à de nombreuses manifestations (forums,  carrefours métiers, etc.).

Vous aurez tous les éléments pour découvrir les différentes filières possibles et connaître les métiers qui vous intéressent.

Le Psychologue ( éducation nationale – spécialité éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle) pourra vous aider dans le choix d’études ou, au moins, vous donner des renseignements qui vous permettront de continuer à réfléchir.

En savoir plus

Suresnes information jeunesse

Complémentaire au CIO Suresnes Information Jeunesse dispose d’une large documentation dans le domaine de l’orientation : Classeur du CIDJ, brochure, magazines, fiches métiers…

De plus le SIJ offre la possibilité de consulter des sites Internet répertoriés, visionner des vidéos sur les métiers et de quoi effectuer ses démarches sur place : téléphone, photocopieur, accès Internet…

En savoir plus

Pass Hauts-de-Seine : un porte monnaie électronique de 70 € offert par le département pour les loisirs.

Qui est concerné ?

Tous les élèves, de la 6e à la 3e, domiciliés dans les Hauts-de-Seine et scolarisés dans des établissements publics et privés sous contrat.

Le P@ss Hauts-de-Seine concerne également les élèves scolarisés hors du département dans des établissements publics et privés sous contrat , mais habitant dans les Hauts-de-Seine.

Les jeunes âgés de 12 à 16 ans, accueillis dans les établissements spécialisés, notamment les instituts médico-éducatifs (IME, EREA, IMP…) peuvent également bénéficier du P@ss Hauts-de-Seine.

Quels avantages procure cette aide ?

Elle offre la possibilité de s’inscrire à des activités après la classe au sein d’associations culturelles, sportives et artistiques de votre commune.

Ce passeport loisirs se présente sous la forme de tickets électroniques crédités par le bénéficiaire/utilisateur à remettre directement à l’organisme sportif ou culturel souhaité.

Tout savoir sur le Pass Hauts-de-Seine

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×