Accompagnement des seniors

Main posée sur une main portant une canne.

La Ville vient en aide aux Suresnois retraités, que ce soit sur un plan financier, logistique ou solidaire.

Les personnes âgées peuvent bénéficier d’aides financières pour faire face au quotidien. Le CCAS (Centre communal d’action social) accompagne les personnes âgées pour les conseiller au mieux dans l’instruction de leurs droits.

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

L’allocation personnalisée d’autonomie est une aide du Conseil départemental attribuée aux personnes de 60 ans et plus, devant être assistées pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne, sous condition de ressources.

APA : en savoir plus sur le site du département

L’aide sociale à l’hébergement (ASH)

L’aide sociale à l’hébergement est versée pour participer aux frais d’hébergement en EHPAD, en fonction des ressources de la personne âgée et de ses obligés alimentaires.

ASH : en savoir plus sur le site du département

Aide aux transports

Le CCAS participe au financement des transports, des loisirs, des vacances et à l’achat de petits équipements, en fonction des ressources de la personne dans la limite d’une enveloppe annuelle.

L’allocation mensuelle suresnoise

L’allocation mensuelle suresnoise est une aide versée aux personnes de 65 ans et plus disposant de faibles ressources, résidant à Suresnes depuis
plus de 3 ans et ayant fait valoir leur droit à I’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées).

L’allocation aux enfants hébergeant leurs ascendants

L’allocation aux enfants hébergeant leurs ascendants peut être attribuée par le Conseil départemental sous condition de ressources.

Allocation aux enfants hébergeant leurs ascendants : en savoir plus sur le site du département

La carte améthyste

La carte améthyste permet la gratuité des transports. Elle est délivrée aux personnes de 65 ans et plus ou titulaires d’une carte d’invalidité à 80%, sous
condition de ressources.

Secours financiers exceptionnels et ponctuels

Des secours financiers exceptionnels et ponctuels peuvent être accordés sur proposition d’une assistante sociale.

Espace départemental d’actions sociales : en savoir plus sur le site du département

Les aides au logement (APL)

Les aides au logement sont attribuées aux personnes, sous condition de ressources, afin de les aider à payer leur loyer.

APL : en savoir plus sur le site de la Caisse d’allocations familiales

L’isolement ne touche pas que les personnes âgées, mais tous les publics et notamment les jeunes en situation de précarité. Pour répondre à cette nouvelle problématique l’unité de lutte contre l’isolement a donc muté en 2016, en unité de lutte contre tous les isolements couvrant ainsi un public plus large (senior, personne en situation de handicap et personne en situation de précarité). Les services de l’unité sont proposés à toutes personnes en situation d’isolement et souffrant de solitude.

Objectifs

  • Lutter contre l’isolement des Suresnois et Suresnoises
  • Développer des rapports de solidarité entre les habitants
  • Favoriser l’accès à la culture et aux loisirs
  • Prévenir grâce à des ateliers l’apparition de certain trouble cognitif dû à l’âge, à la maladie ou au handicap.

De quoi s’agit-il ?

Les personnes isolées sont référées par les partenaires (coordination gérontologique, professions médicales, services à domicile, associations, gardiens d’immeuble, …), par leur entourage, par leur famille ou par eux même.

La responsable du dispositif de lutte contre l’isolement rencontre chacune d’entre elles et  propose des activités, des ateliers, des sorties ou des aides en fonction de ses goûts et de ses capacités. Puis elle met en place un suivi de la personne pour aider à la réalisation de son projet, l’orienter vers d’autres activités ou associations susceptibles de lui venir en aide.

Les bénévoles, élément central du dispositif

Les bénévoles font des visites de convivialité au domicile. C’est un moment de discussion, d’échanges, de jeux, de partage. La gamme d’activités lors de ces visites se développe en fonction des souhaits et des moyens de chacun, l’essentiel est que bénévoles et usagers y trouvent plaisir et enrichissement.

Les personnes intéressées par ce bénévolat sont d’abord reçues par le service et invitées à exprimer leurs souhaits et éventuelles compétences particulières. Bénévoles et usagers volontaires sont ensuite mis en relation en fonction des affinités communes, de leur situation géographique et disponibilités respectives.

Tout au long de l’année, l’unité de lutte contre les isolements assure un suivi individuel, tant auprès des personnes suivies que des bénévoles, pour veiller au fonctionnement et au développement positif des échanges. Elle anime le réseau des bénévoles grâce à des groupes de parole, des formations et des réunions régulières.

Les ateliers de prévention

La perte de mobilité est l’un des premiers facteurs d’isolement. Le CCAS a mis en place des ateliers de prévention assurés par la chargée de prévention autonomie. Ces ateliers ont pour but d’aider les personnes à lutter contre la perte d’autonomie à travers des temps d’animations créatifs et ludiques.

Les sorties et les activités

Lorsque l’on est en situation d’isolement, on est souvent peu informé des activités proposées par la ville ou des associations présentes dans la cité. Pourtant ce sont des lieux où l’on peut se rencontrer et rompre la monotonie de la solitude.

La création de lien social passe donc, aussi  par la transmission d’information des diverses activités praticables sur Suresnes.

Pour cela, l’unité de lutte contre tous les isolements réunit les possibilités de sorties et d’activités et les envoie chaque mois aux personnes âgées isolées susceptibles de participer :

  • Promenades
  • Ateliers mémoire, ateliers jeux
  • Loisirs manuels : peinture, couture, modélisme, petits bricolages…
  • Cafés littéraires, conférences, débats
  • Conférences : bien-être, sommeil, nutrition
  • Médiathèque et portage de livres à domicile
  • Expositions,
  • Théâtre, Concerts

NB : les tarifs d’entrée éventuels en cas de sortie restent à la charge de chaque participant.

La coordination gérontologique

La coordination gérontologique est un guichet unique de proximité pour les personnes âgées, leur famille, les soignants et autres professionnels. Elle a vocation à recevoir et traiter les demandes et signalements de toute personne Suresnoise âgée de plus de 60 ans et retraitée. Elle constitue un lieu d’écoute, d’information, d’orientation et d’évaluation personnalisée des besoins dans le but de favoriser le maintien à domicile et de proposer des solutions adaptées à leurs difficultés.

Ce travail est réalisé en partenariat avec des professionnels de différents secteurs. Les coordinatrices sont amenées à travailler avec des services médicaux (médecins de ville, hôpitaux…), des services paramédicaux (services de soins à domicile, infirmiers libéraux, kinésithérapeutes…), des services sociaux (du conseil départemental, des hôpitaux, du service de I’APA, de la CRAMIF…) mais aussi avec des structures de services à la personne ou des établissements d’hébergement.
La coordination gérontologique a aussi un rôle d’observatoire et d’étude des besoins de la population âgée Suresnoise.

L’aide à la personne

Les aides à domicile et auxiliaires de vie du CCAS accompagnent les personnes retraitées de 60 ans et plus, justifiant d’une perte relative d’autonomie dans les tâches de la vie quotidienne (ménage, courses, repas, démarches administratives, toilette, habillage, sorties). Une partie des frais peut être prise en charge par les caisses de retraite ou le Conseil Départemental. L’emploi d’une aide à domicile donne également droit à des réductions d’impôts. Leurs interventions s’effectuent désormais 7 jours sur 7, y compris les jours fériés.

Les repas à domicile

Des repas livrés à domicile sont proposés aux personnes retraitées de 60 ans et plus et adultes handicapés. Les personnes qui le .désirent peuvent également prendre leurs repas de midi dans les foyers de quartier (Caron, Locarno). Il leur sera alors fourni un repas à emporter pour le soir. Les tarifs sont fixés en fonction des revenus.

Entretien, bricolage

Le service entretien-bricolage est à la disposition des personnes âgées retraitées pour les petits travaux que n’effectuent pas les aides à domicile : lessivage, jardinage, petites réparations d’électricité et de plomberie, installation d’équipements multimédia … La prestation est délivrée sous condition de ressources.

Télé alarme

La télé alarme est proposée aux personnes âgées, handicapées ou isolées. Un médaillon porté autour du cou leur permet, grâce à une simple pression, d’être rapidement secourues en cas de problème.

Une plaquette pour vous aider

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de Suresnes édite une plaquette regroupant les structures d’aides à la personne implantées à Suresnes et à proximité. Elles bénéficient du régime de l’autorisation unique, et contribuent au soutien à domicile des personnes fragiles, à la préservation ou à la restauration de l’autonomie dans l’exercice des activités de la vie quotidienne. Elles participent également au maintien et au développement des activités sociales et des liens avec l’entourage.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×