Violences conjugales et confinement: ne restez pas seules

Continuité d’accueil des victimes de violences conjugales 

 Être confinée chez soi avec une personne violente est dangereux. Il est déconseillé de sortir. Il n’est pas interdit de fuir. Ne restez pas seul(e) si vous êtes en danger.

Conformément aux restrictions actuelles de déplacement, la plupart des structures d’accueil des victimes de violences conjugales sont actuellement fermées. Cependant la continuité de l’accompagnement des victimes reste assurée par des permanences téléphoniques.

  • En cas d’urgence :
  • Contacter le 17 (Police Nationale) le 112 (à partir d’un portable) ou déplacez-vous au Commissariat de Suresnes : un accueil est maintenu 24h/24
  • Le 115 pour la mise en sécurité et l’hébergement d’urgence (précisez que vous subissez des violences)

 

  • Pour être accompagné(e)

Au niveau local : Le réseau local de lutte contre les violences conjugales reste mobilisé.

 Mairie de Suresnes

Un plan de continuité des services municipaux est mis en place.

Le Point d’Accès au Droit : Le PAD dématérialise son fonctionnement et propose des entretiens téléphoniques gratuits et confidentiels auprès de plusieurs associations accompagnant les victimes de violences (Escale : accompagnement social ; CIDFF : accompagnement juridique ; ADAVIP : soutien aux victimes ; APCE : psychologue). La prise de rendez-vous s’effectue au 01 41 18 37 77.

 Le Commissariat (1 place du Moutier, Suresnes)

Le commissariat de police Suresnes reste ouvert en continu. Il est possible d’y déposer plainte pour des violences conjugales.

  • L’Unité médico-judiciaire de Garches (104, boulevard Raymond-Poincaré, Garches)

L’UMJ peut constater les violences subies, sur réquisition judiciaire (après un dépôt de plainte), ou hors réquisition judiciaire. La constatation des violences au sein d’un UMJ sert d’élément de preuve dans la procédure judiciaire.  Il est possible de prendre rendez-vous au 01 47 10 69 98 et de bénéficier d’un bon taxi dispensé par le CCAS pour se rendre sur place.

  • Service de Solidarité Territoriale: L’espace de Suresnes du Service de Solidarité Territorial est fermé. En cas de situation d’urgence sociale, il faut se rendre au 4 avenue Benoît Frachon, Nanterre, après avoir appelé le 01 41 20 28 28 (ouverture de 8h30 à 13h).

 Les numéros nationaux :

-Le 3919, Violences Femmes Info Numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences.

– La plateforme Arrêtons les violences (https://arretonslesviolences.gouv.fr/) pour signaler en ligne les violences reste active.

Le traitement des contentieux essentiels est assuré par les juridictions, parmi ceux-ci notamment les ordonnances de protection, les mesures d’éviction du conjoint violent etc..

Le numéro départemental : – La ligne d’écoute départementale FVV 92 01.47.91.48.44 est assurée du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×