Tarifs et aides

Couple tenant leur bébé.

Actualisation liée à la réorganisation du service Petite enfance dans le cadre du confinement pour la gestion de l’épidémie de COVID-19

  • A compter du lundi 16 mars et jusqu’à la réouverture des établissements, les jours de fermeture des établissements d’accueil de jeunes enfants ne seront pas facturés.
  • La facturation étant lissée de janvier à juillet, les congés contractualisés en début d’année ont déjà été déduits. Seuls les jours de fermeture liés au Covid-19 seront déduits en plus.
  • Pour les familles en prélèvement automatique, le prélèvement est effectué avec 2 mois de décalage. La facture de février a été prélevée début avril. La facture de mars sera prélevée début mai. L’impact des déductions apparaîtront donc à partir du mois de mai sur les prélèvements.
  • Le règlement peut s’effectuer par :
    • Par chèque bancaire, par voie postale uniquement.
    • Par Carte bancaire, en ligne, sur le portail famille.
    • Par prélèvement (Adhésion au prélèvement automatique en ligne sur le portail famille).

Tout paiement en espèces ou par tickets CESU est désormais impossible. Il est très fortement conseillé d’utiliser le paiement en ligne ou le paiement par prélèvement.
Toutefois, en cas d’impossibilité de payer par l’un de ces modes de paiement, merci d’attendre que le Trésor Public vous adresse un Avis de Somme A Payer (ASAP). Il s’agira d’une relance sans aucune incidence sur le montant facturé.

Pour tout complément d’information, le service petite enfance est joignable par mail uniquement : petiteenfance92@ville-suresnes.fr. L’équipe met tout en œuvre pour vous répondre dans les meilleurs délais.

 

La participation financière des parents dépend :

  • des revenus de la famille (calculé à partir du dernier avis d’imposition, sur la base des revenus N-2 déclarés avant tout abattement ramené à un mois de salaire),
  • d’un barème national fixé par la Caisse nationale d’allocations familiales (CNAF) en fonction du nombre d’enfants à charge
  • du nombre d’heures d’accueil effectuées par l’enfant

Attention : dans le cadre de la nouvelle Convention d’objectifs et de Gestion (COG) 2018-2020 de la CNAF, un nouveau barème est mis en place dès le 1er septembre 2019 et évoluera chaque début d’année jusqu’en 2022.

Le taux de participation familiale (taux d’effort) est majoré de 0,8% par an selon le barème suivant :

Tarifs des crèches

Le plancher de ressources pris en compte pour le calcul de la participation familiale s’élève à 705,27 €.

Le plafond de ressources pris en compte pour le calcul de la participation familiale s’élève à 5 800 € pour la ville de Suresnes. Il sera majoré en 2022 pour atteindre un montant de 6 000€ conformément au barème de la CNAF.

Exemple de calcul :

Revenus mensuels pour un foyer : 3 000 €
Nombre d’enfant : 2 => taux d’effort au 1er septembre 2019 : 0,0504%
Tarif horaire : 3 000 x 0,0504% = 1,512€ / heure

Les aides financières

L’emploi d’une assistante maternelle agréée ou d’une assistante parentale vous permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages financiers, dont :

Les avantages fiscaux

Crèche ou assistante maternelle

Pour la garde d’un enfant dans un établissement collectif ou chez une assistante maternelle, les parents peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50 % des dépenses engagées pour la garde des enfants de moins de 6 ans.

Le plafond annuel de ces dépenses est de 2 300 € par enfant. Ce crédit d’impôt concerne les familles imposables et non imposables.

Il est à déduire de l’impôt sur les revenus pour les familles imposables.
Il est remboursé en totalité aux familles non imposables ou, pour les familles imposables, remboursé pour la différence entre 1 150 € et l’impôt dû.

Assistante parentale

Pour la garde d’un enfant chez une assistante parentale les parents peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 50 % des dépenses engagées au titre de l’emploi d’un salarié au domicile. Le plafond annuel de ces dépenses est de 12 000 €, il augmente de 1 500 € par enfant jusqu’à la limite de 15 000 €.

Question-réponse

Déduction, réduction, crédit d'impôt sur le revenu : quelles différences ?

Vérifié le 07 mars 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Plusieurs dispositifs peuvent réduire le montant de votre impôt sur le revenu.

Une déduction est une somme qui sera enlevée :

Une réduction est une somme soustraite du montant de l'impôt (par exemple : la réduction d'impôt pour des dons à des organismes d'intérêt général). Elle ne s'applique donc pas si vous n'avez pas d'impôt à payer.

Un crédit d'impôt est une somme également soustraite du montant de l'impôt (par exemple : le crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants).

Contrairement à la réduction d'impôt, le crédit d'impôt vous sera remboursé en totalité ou partiellement dans les 2 cas suivants :

  À savoir

les sommes inférieures à 8 € ne sont pas remboursées.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×