Libération de Suresnes : discours de commémoration du Maire

Commémoration de la libération de Suresnes 

Discours du Maire – M.Guillaume BOUDY

Dimanche 30 août 2020

Il y a 76 ans, à quelques mètres de là où nous nous trouvons, se refermait pour Suresnes la sombre page d’un terrible épisode de notre histoire nationale et mondiale.

En effet, le soir du 26 aout 1944, le drapeau français flottait à nouveau au sommet du Mont Valérien, au point culminant de Paris et ses environs.

Certes, la reddition des troupes allemandes retirées dans la forteresse s’est faite sans heurt, sinon le décès accidentel d’un officiel allemand, avec l’aide d’un détachement de spahis de la 2ième DB.

Mais les lourdes portes de la forteresse s’ouvraient sur le martyr de plus d’un millier de femmes et d’hommes qui avaient sacrifié leur vie à un idéal de liberté et de défense des droits de l’Homme ; la postérité et certaines de nos rues et écoles ont retenu Honoré d’Estienne d’orves, Missak Manouchian, Gabriel Péri, ou André Bloch, mais nous pensons aussi à tous les anonymes assassinés dans la triste clairière et dont les dernières lettres ou inscriptions sur les murs de leur prison nous étreignent encore jusqu’au frisson.

Ce sacrifice, ils l’ont fait pour les générations futures, pour nous et nos enfants et c’est tout naturellement que le Général de Gaulle, a voulu faire de ce lieu, le mémorial de la France combattante et résistante, dont la flamme ne doit jamais s’éteindre. Maintenant, c’est à nous, tous, de porter cette flamme dans nos cœurs et nos esprits et de la maintenir allumée.

Je veux en votre nom, au nom de tous les suresnois, rendre hommage à ces martyrs, aux soldats, à toutes les femmes et tous les hommes, parfois aux enfants, qui ont rendu à notre Pays, ce 26 juin 1944 sa dignité et sa liberté. A quelques mètres du cimetière américain qui fait la fierté de Suresnes, je salue la mémoire des soldats alliés, américains, britanniques, canadiens, notamment, mais aussi celle des troupes d’outremer, d’Afrique, d’Indochine qui loin de leurs patries, de leurs familles ont combattu, parfois péri, pour que la France et l’Europe recouvrent leur liberté.

Je veux, enfin, saluer la mémoire d’Henri Sellier, maire emblématique de Suresnes, destitué le 20 mai 1941 pour, je cite, « hostilité manifeste à l’œuvre de rénovation nationale », c’est-à-dire en vérité pour résistance à l’ennemi. Il a donné sa dignité à notre ville pendant l’occupation.

Aujourd’hui, le monde qui nous entoure, déstabilisé et menacé par la folie des hommes et la montée des antagonismes nationalistes, appelle à la résistance collective et individuelle face à la défiance et au repli sur soi qui sapent insidieusement la paix et la démocratie.

C’est bien sûr d’abord la responsabilité des chefs d’Etat et de Gouvernement qui dirigent les affaires du monde d’y veiller, et nous leur devons notre soutien.

Mais ici à Suresnes, comme dans toutes les communes, il est de notre responsabilité de consolider avec  nos concitoyens le pacte social et démocratique, de défendre ce vivre ensemble, fait de respect, de tolérance et d’attention à l’autre, quel que soit son origine, sa classe sociale, sa religion.

N’oublions pas l’héritage de la Libération : elle n’a été possible que parce que les Français ont su s’unir et faire face ensemble. N’oublions pas non plus les liens forts, liens du sang, qui nous unissent aux pays d’Afrique et d’Asie, pour coopérer à leur développement et intégrer les résidents ou citoyens français qui en sont issus.

« Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir » écrivait le grand Aimé Césaire

Face aux défis de notre avenir et des générations futures, c’est, éclairés par le témoignage de ceux que nous honorons aujourd’hui, que nous, élus suresnois et toutes celles et ceux qui oeuvrent auprès de nos concitoyens, dans leurs activités associatives ou professionnelles, et avec nos concitoyens, nous voulons et nous devons nous engager à défendre les valeurs de la République : la Liberté, l’Egalité et la Fraternité.

Vive la République, Vive la France.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×