H.Chevalier : portrait d’une entreprise d’art

Pierre angulaire d’un savoirfaire historique, l’entreprise H. Chevalier, dont le siège et un atelier de sculpture sont installés à Suresnes, participe à la rénovation de monuments et de sites prestigieux.

Créée en 1946 par Henri Chevalier, tailleur de pierre et compagnon du Tour de France, l’entreprise s’est rapidement spécialisée dans les travaux de pierre de taille et la restauration de monuments historiques, avant de développer une activité de gros oeuvre et de maçonnerie dans le domaine du patrimoine. « C’est un secteur de niche, confie Sylveric Laumond, président de H. Chevalier. Nous sommes quelques entreprises en France à avoir les qualifications Qualibat dédiées aux monuments historiques en pierre de taille et gros oeuvre. »

Un savoir-faire très prisé qui conduit la société à travailler ponctuellement aux États-Unis et au Moyen-Orient, même si l’essentiel de son activité se concentre en Île-de France et en régions.

Des spécialistes au coeur de pierre

Parmi les 250 employés de l’entreprise, la grande majorité est composée de compagnons. « Pour former un tailleur de pierre, il faut dix ans ! C’est très long et la main
d’oeuvre se perd. C’est pourquoi nous développons une formation en interne pour attirer les jeunes. » Des spécialistes qui sont intervenus pour la restauration de la
Chapelle royale au Château de Versailles, au Château de Saint-Germain-en-Laye ainsi qu’à Notre-Dame de Paris. Les artisans de Chevalier y sont en charge, notamment, de la restauration des 40 000 m2 de parements en pierre, du changement des pierres des baies hautes et du dallage.

En restauration depuis l’incendie qui l’a ravagée en 2019, la cathédrale doit rouvrir au public en décembre prochain. « Au Grand Palais, nous avons créé une dalle active avec plancher chauffant de 12 000 m2. Un record européen ! » H. Chevalier intervient également pour des clients privés, dans des sites souvent exigus et complexes tels que l’Hôtel des ambassadeurs de Hollande, dans le Marais à Paris.

La société suresnoise détient aussi une qualification en béton du patrimoine dont peu d’acteurs du secteur disposent. Ce qui lui a valu, récemment, de remporter au Havre le marché de restauration de bâtiments Auguste Perret classés.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×