Vous êtes dans : Accueil Suresnes au quotidien Jeunesse Devenir autonome La bourse au permis

La bourse au permis

L’obtention du permis de conduire ouvre la voie à de nouvelles perspectives. Tu deviens plus autonome, plus indépendant et cela peut t’aider professionnellement.

Malheureusement,  financièrement, le permis de conduire a un coût, et pas des moindres. Face à ce problème, la Ville de Suresnes a lancé un dispositif de bourse au permis.

Sous certaines conditions et en échange d’une participation à un projet social ou humanitaire, les jeunes suresnois peuvent voir entre 50 et 80% du coût de leur formation pris en charge par la ville.

 

Conditions générales

Le choix des bénéficiaires de cette "bourse permis de conduire" s'effectue sur des critères spécifiques :

  • jeunes de 18 à 25 ans, Suresnois
  • être Suresnois depuis un an
  • être dans une situation d'impossibilité de financer le permis de conduire automobile
  • avoir un projet personnel et d'insertion dans lequel s'inscrit le permis
  • accepter d'effectuer une contrepartie (20 à 40 heures de leur temps), sous forme d'actions sociales ou d'activités humanitaires.

Si le dossier de candidature est accepté, la ville offre une participation à hauteur de 50, 60, 70 ou 80% du coût de la formation.

 

Sélection des candidats

Candidatures spontanées ou en provenance de structures associatives et municipales.

Première sélection par un Comité Technique, regroupant des acteurs professionnels associatifs, structures et services municipaux oeuvrant en direction des jeunes.

La sélection finale est prise par un comité de suivi et de décision constitué d'élus des différents groupes politiques du conseil municipal, de représentants du Comité Technique, de la police nationale et municipale et d'action sociale.
 
Déroulement :

  • vote du conseil municipal
  • signature des chartes par les jeunes retenus
  • envoi des listes en préfecture.

 

Conditions particulières

2 sessions de comité par an, avec environ 10 jeunes retenus par session.
1 an pour passer le permis.
 
Règlement financier :

  • le jeune doit verser la moitié du montant lors de l’inscription à l’auto-école, et s’acquitter du restant dû après l’obtention du code de la route
  • la mairie verse le solde à l'obtention du code.

Suivi de chaque candidat :

  • contrepartie
  • auto-école
  • en cas de problème, relance des jeunes.

 

Une contrepartie à caractère social ou humanitaire

Une contrepartie est toutefois demandée au jeune bénéficiaire : celui-ci signe une charte dans laquelle il s'engage non seulement à suivre régulièrement sa formation, mais aussi à réaliser un projet d'action à caractère social ou humanitaire dans les six mois suivant la signature de la charte. Ainsi dans la philosophie du dispositif chacune des deux parties est responsable et actrice.
 
Ce projet d'intérêt général peut revêtir de nombreux aspects allant de travaux dans les jardins municipaux à des actions dans les centres sociaux de la ville, pour des associations ou des organismes d'aide.

Partager :