La Ville

Contact

Service Actions internationales

22, rue des Carrières
92150 SURESNES
Tél. : 01 42 04 96 77
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h (17h le vendredi)

Vous êtes dans : Accueil La Ville Relations internationales

Relations internationales

Parce que nous vivons dans un monde globalisé et en perpétuelle mutation, il est fondamental de tisser des liens, d’échanger, de s’enrichir de l’autre ; parce que nous partageons une même planète, ce qui touche les peuples à des milliers de kilomètres de la France nous touche aussi ; parce que la ville de Suresnes conjugue développement et solidarité au quotidien sur son territoire, elle s’est ouverte à l’international au travers de ses actions de coopération décentralisée.
Elle est engagée à l’international depuis plus de 50 ans au travers de 6 jumelages – Hackney (Angleterre), Hann. Münden (Allemagne), Holon (Israël), Kragujevac (Serbie), Villach (Autriche) et Colmenar Viejo (Espagne). Dans ce prolongement, elle a souhaité s’impliquer dans le champ de la coopération décentralisée auprès de Kragujevac à la suite du conflit en Ex-Yougoslavie et, depuis 1998, auprès du Cap Haïtien (Haïti).

Même si les réalités sont différentes, Suresnes et ses villes partenaires font face aux mêmes enjeux de développement local pour contribuer au bien-être de leur population. Même si les contextes économiques, culturels et sociaux sont différents, les autorités locales ont à répondre aux besoins des habitants, malgré une certaine raréfaction des moyens et une demande croissante des populations.

Qu’est-ce que la coopération décentralisée ?

La coopération décentralisée, ou « action extérieure des collectivités territoriales » est définie par la loi du 25 janvier 2007, relative à l'action extérieure des collectivités territoriales et de leurs groupements :  

«Les collectivités territoriales et leurs groupements peuvent, dans le respect des engagements internationaux de la France, conclure des conventions avec des autorités locales étrangères pour mener des actions de coopération ou d'aide au développement. Ces conventions précisent l'objet des actions envisagées et le montant prévisionnel des engagements financiers. »

Concrètement, elle revêt différentes formes d'appui et d’échanges d'expériences avec des collectivités locales étrangères partenaires.

Ses objectifs globaux sont de :

- contribuer au développement local durable des régions concernées dans le respect des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et du futur « Agenda de Développement Post-2015 » ;

- appuyer la mise en œuvre de la démocratie en renforçant les capacités de gouvernance locale ;

- contribuer au rayonnement de la francophonie.

Elle se concrétise par des échanges de savoir-faire d’élus à élus et de techniciens à techniciens, sans se substituer à la collectivité partenaire. Coopération signifie « opérer ensemble ». Il s’agit d’une véritable démarche partenariale et non d’assistanat. Les deux collectivités partenaires partagent et co-construisent des outils, des méthodes et des pratiques et bénéficient de la coopération.

L’action extérieure de la ville de Suresnes s’inscrit dans ces principes et valeurs.

Le service Relations Internationales s’attache pour chaque projet mené en Haïti ou en Serbie à rechercher des cofinancements ou des partenaires d’expertise (Union Européenne, Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International, Agence française de Développement, Banque Mondiale, d’autres collectivités françaises et européennes…). Ces projets permettent ensuite de créer des effets leviers et de lever des financements des bailleurs de fonds internationaux.

Soucieuse de développer des liens entre les acteurs et de rechercher les synergies possibles, la ville de Suresnes anime plusieurs réseaux : le Maire de Suresnes préside le Groupe pays Haïti de Cités Unies France, association française rassemblant les collectivités engagées dans la coopération décentralisée ; la ville anime également une plateforme d’échange et de travail collaboratifs des acteurs français œuvrant dans le Nord d’Haïti. Dans cet esprit, la ville de Suresnes s’attache à mobiliser les acteurs de son territoire pour qu’ils s’engagent dans des projets de solidarité internationale en faveur du Cap-Haïtien, tels que les collèges Jean Macé et Emile Zola, le lycée professionnel Louis Blériot, les clubs services, l’hôpital Foch, l’Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés (INSHEA), la Section d'Initiation et de Première Formation Professionnelle (SIPFP)…

La coopération auprès de ses collectivités partenaires se traduit à la fois par un appui à la bonne gouvernance et par le renforcement des capacités institutionnelles de ces communes.

L’objectif est de donner un sens au mot démocratie, en accompagnant le processus de décentralisation et en apportant aux collectivités de ces pays, premier échelon au plus proche des citoyens, des outils, des méthodes et savoir-faire en matière de gestion locale pour permettre aux autorités locales de se réapproprier leurs domaines de compétence, pour être le chef d’orchestre de leur développement sur leur territoire.

Suresnes mobilise ses ressources humaines en interne en fonction des thématiques abordées. Il s’agit d’une véritable reconnaissance des compétences de ces agents, volontaires pour travailler sur les projets et s’engager sur le long terme auprès des collectivités partenaires.

Labellisée par le Ministère des Affaires Etrangères dans le cadre du programme PACT2, la ville de Suresnes a été présente au sein de la Commission Nationale de Coopération Décentralisée (CNCD) jusqu’en 2014. Christian Dupuy, Maire de Suresnes et Vice-Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine est membre du Conseil Mondial de Cités et Gouvernements Locaux Unis. Jean-Louis Testud, Adjoint au Maire délégué aux Relations Internationales et Coopération Décentralisée, est Secrétaire Général de Cités Unies France depuis juillet 2014 et membre du Congrès des Pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe.

Par ailleurs, ponctuellement, la ville de Suresnes accueille d’autres collectivités dans le cadre d’un échange de bonnes pratiques : une délégation polynésienne a visité la Maison de la petite enfance et échangé avec le service Petite enfance de la ville ; une délégation chinoise a découvert la politique culturelle de la ville et visité la médiathèque.

Partager :